Témoignage de Jacqueline

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Témoignage de Jacqueline

Message par monfort le Sam 13 Mai - 14:03

Dans un premier temps : en réponse à Jacqueline : bravo bravo ! tu fais un travail super en public ; donc tu progresses !
je reconnais, après réflexion, que parfois certaines personnes parlent entre leurs dents, et que même si on les fait répéter, on ne comprend toujours pas car ils répètent toujours de la même façon. c'est paniquant et culpabilisant..car notre cerveau cherche à quoi ce charabia correspond.

pour répondre à Odile : c'est vrai, vous ne pouvez pas tout faire..en pratique, c'est difficile de trouver des volontaires pour des "stages" quand on n'est pas une entreprise.
Je me référais aux exercices proposés par deux orthophonistes, et qui faisaient progresser les malentendants dans la situation de prise de parole.

Ceci étant dit, depuis que la loi Handicap est enfin reconnue, on n'est plus simplement des handicapés qui cherchent à s'insérer là où ils peuvent, mais une catégorie de citoyens avec un code que les autres citoyens doivent respecter : ce n'est pas la même chose, et c'est pour cela qu'on dérange..il faut positiver, si les gens avaient évolué avant, on ne dérangerait pas.

avatar
monfort

Messages : 30
Date d'inscription : 26/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage de Jacqueline

Message par Odile Colcombet le Sam 13 Mai - 11:50

Et puis.

Enfin, est-ce que je "mentais" vraiment sur ma surdité ? Pas sûr, car je le disais. Tout le monde le savait.

Non, je ne mentais pas mais je trouvais des stratégies, des systèmes D. Bref, je me débrouillais comme une grande.

L'enfer est donc arrivé sournoisement avec les lois sur le "handicap". Et je n'y ai pas échappé puisque mon futur employeur, l'EDUCATION NATIONALE, celui-là même à qui tu confies la chair de ta chair, camarade !, m'a obligée à passer par la COTOREP (je n'en avais jamais entendu parler de ce truc) pour avoir le droit de concourir.

Et voilà comment la RQTH m'est tombé dessus. Et pourtant, c'est bien grâce à elle que, depuis, j'obtiens des aides financières pour mes appareils et c'est aussi grâce à elle que l'EN n'arrive pas à se débarrasser de moi. J'ai 2 amies profs qui ont été carrément écartées, mises en retraite anticipée (à 500€ par mois) car les profs n'ont pas d'indemnités de chômage...
avatar
Odile Colcombet

Messages : 250
Date d'inscription : 22/05/2016
Localisation : Toujours ailleurs

http://www.anne-hecdoth.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage de Jacqueline

Message par Odile Colcombet le Sam 13 Mai - 11:22

monfort a écrit:ah, ce serait bien, un stage de "parole contrôlée",  pour les malentendants ! c'est plus facile de trouver des stages de conduite ou de cuisine..enfin, il me semble..
Cherchons, cherchons ! peut-être pourrions-nous trouver ça pour notre grande journée de rentrée. Quand je dis "cherchons", il faut aussi comprendre "cherchez" ! On peut pas TOUT faire !

Pour ma part, je n'ai jamais eu peur de parler en public mais c'est que j'ai fait des boulots qui m'ont entraînée : prof bien sûr mais, avant, réunions d'accueil de mes quelques 200 vacanciers quand je dirigeais le village vacances d'Eguzon.
Pour vous faire rêver, c'est là : https://www.familytrip.fr/vacances-famille/hebergement/vvf-village-club-lac-d-eguzon-formule-location-eguzon-chantome-indre-36_1007.html


Qu'est-ce que j'ai aimé ce métier !!! Et je vous parle pas de nos réunions nationales avec tous les directeurs de villages surtout que je faisais partie du Comité d'entreprise. Mais, à 30 ans, on a l'énergie de la jeunesse et, comme Pierre, je mentais sur ma surdité sans savoir que je mentais... Ça aide.

Pour tout vous dire, j'ai commencé à déraper quand "on" m'a fait comprendre que j'avais un "handicap" : la fameuse RQTH (reconnaissance de la QUALITÉ !!! de travailleur HANDICAPÉ). Donc là, si tu comprends pas, c'est que t'es vraiment bouché. Eh bé moi, ça m'a "TUER". L'enfer est pavé de bonnes intentions car les bonnes intentions stigmatisent et te montre du doigt. Avant, pour mes collègues, j'étais juste sourde et cela ne leur posait aucun problème. Maintenant je suis LA sourde !!! Et, avec les nouvelles lois pour l'accessibilité, l'aménagement du poste de travail, l'adaptation, etc., eh bé, ça fait "chier" les autres (collègues comme employeurs) et ils te le font bien comprendre même si c'est involontaire de leur part ! CQFD
avatar
Odile Colcombet

Messages : 250
Date d'inscription : 22/05/2016
Localisation : Toujours ailleurs

http://www.anne-hecdoth.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage de Jacqueline

Message par Jacqueline Caupos le Ven 12 Mai - 18:12

Bien que je me considère "presque" comme une personne entendante (grâce à l'implant), il m'arrive toutefois de stresser dès qu'il s'agit de parler en public.

Pierre a dit
"Peur de ne pas comprendre" car c'est cela qui est enfoui dans notre mémoire. Je suis d'accord avec toi, mais à cela s'ajoute "la timidité", le manque de confiance en soi et bien entendu, je cours droit à la catastrophe... affraid

Les journées de sensibilisation Keolis sont un très bon exercice pour moi. Mercredi, je me suis lancée dans ma présentation devant 11 chauffeurs de chez Keolis et cela s'est super bien passée, alors qu'avant j'avais toujours le trac. Mon truc, je me prépare mentalement, je prends une bonne inspiration, et voilà c'est parti (je pratique régulièrement à mon cours de gym la respiration abdominale-relaxation après les séances "Pilate")
Ma prochaine journée le 22 mai, c'est presque un plaisir... Laughing
avatar
Jacqueline Caupos

Messages : 49
Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 64
Localisation : St-Loubès

Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage de Jacqueline

Message par monfort le Mar 9 Mai - 22:24

au début de ma vie professionnelle, je commençais à m'étouffer en parlant en dehors de mon cercle habituel : j'avais pris des cours de diction chez une orthophoniste : elle m'a appris à respirer avant de prendre la parole, et de couper les phrases par une inspiration ; car j'avais une sorte de timidité en parlant en public.. Du coup, nos phrases deviennent plus harmonieuses. Et quand on est plus posé, l'entourage suit.
Ensuite, dans le cas de Jacqueline, ce que je voulais dire, c'est qu'elle a une conversation très sensée et qu'elle n'a pas à avoir peur de parler en public. ceci étant dit, comme le dit notre présidente, la timidité, la peur, ne se raisonnent pas. elle résonnent dans notre corps. Je reconnais que c'est difficile de ne pas être sonnés par cette timidité..et quand les cloches des acouphènes commencent à sonner, bonjour la perte de contrôle.
ah, ce serait bien, un stage de "parole contrôlée", pour les malentendants ! c'est plus facile de trouver des stages de conduite ou de cuisine..enfin, il me semble..
avatar
monfort

Messages : 30
Date d'inscription : 26/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage de Jacqueline

Message par pierre thiery le Mar 9 Mai - 20:46

"Peur de ne pas comprendre" car c'est cela qui est enfoui dans notre mémoire, cela nous est arrivé tellement de fois et à presqu'à chaque fois, cela a tourné à notre désavantage , nous les malentendants.
C'est pour cela que nous réagissons soit en étant agressif, soit en trichant (en faisant comme si nous avions compris).
Je pense que la respiration n'a pas grand chose à voir là-dedans.
Quel parcours du combattant des fois !!!! j'ai vécu cela tellement de fois professionnellement (avant mon implantation) et heureusement maintenant c'est plus cool Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

pierre thiery

Messages : 45
Date d'inscription : 19/10/2016
Age : 73
Localisation : 16 allée Ludovic Trarieux 33150 CENON

http://pierrethiery33@gmail.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage de Jacqueline

Message par Odile Colcombet le Mar 9 Mai - 10:16

Oui, Evelyne, il n'y a aucune raison de stresser... mais dans le cas de Jacqueline, c'est dû à sa timidité. C'est comme si tu disais qu'il n'y a aucune raison d'être timide... Peut-être mais la timidité n'est pas "raisonnable". Razz

Il est bien connu aussi que la surdité nous fait très facilement perdre confiance en nous : peur de ne pas comprendre. affraid
avatar
Odile Colcombet

Messages : 250
Date d'inscription : 22/05/2016
Localisation : Toujours ailleurs

http://www.anne-hecdoth.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage de Jacqueline

Message par monfort le Lun 8 Mai - 23:07

remarquez, Jacqueline n'a aucune raison de stresser avant de prendre la parole..il faut simplement que les personnes présentes à la réunion fassent l'effort de parler correctement ; et que les participants ne soient pas trop nombreux ni trop éloignés de la personne malentendante ; et c'est toujours gênant de leur demander de parler plus lentement.
Mais je constate, que dans les grandes surfaces, du moins dans le bordelais, les vendeurs sont davantage informés et sensibilisés ; s'il fallait respirer avant chaque explication du vendeur, il n'y aurait plus d'oxygène dans les magasins ou points d'accueil !
avatar
monfort

Messages : 30
Date d'inscription : 26/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage de Jacqueline

Message par Odile Colcombet le Mar 2 Mai - 20:09

Oui, Evelyne, en respirant profondément, on évacue le stress. Sauf quand le stress devient de l'angoisse et nous paralyse au point de ne plus arriver à respirer.
Du coup, faudrait respirer à fond tous les jours avant de rencontrer des situations stressantes. J'avoue que le yoga me fait beaucoup de bien.
avatar
Odile Colcombet

Messages : 250
Date d'inscription : 22/05/2016
Localisation : Toujours ailleurs

http://www.anne-hecdoth.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage de Jacqueline

Message par monfort le Dim 30 Avr - 13:15

scientifiquement prouvé : il faut augmenter l'amplitude de la respiration (attention rien à voir avec la préparation à l'accouchement) : les mouvements respiratoires ont une action sur l'hypothalamus, et ainsi, le système sympathique (qui actionne l'état de stress  affraid , la sensation de danger et nous permet de réagir plus vite) se calme..le parasympathique  Sleep reprend ses droits..
c'est un des principes de la méditation, du yoga..
on croit que respirer ne favorise que l'effort ; mais non..
à bon entendeur, salut !
bises à tous et toutes
avatar
monfort

Messages : 30
Date d'inscription : 26/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Témoignage de Jacqueline

Message par Odile Colcombet le Jeu 16 Fév - 19:42

Jacqueline m'a rapporté que lors d'une réunion, elle s'est retrouvée autour d'une table ronde avec un micro devant chaque invité(e) et qu'elle s'est mise à stresser...  Et quand elle stresse, elle entend moins bien. Sad

Alors ça, c'est sûr et même prouvé par les neurologues : la personne malentendante entend beaucoup moins bien quand elle est stressée. Et des situations stressantes, y'en a un paquet ! Donc pour résumer : les situations stressantes sont des situations handicapantes pour nous et nous devons tout mettre en oeuvre pour les éviter au maximum.

J'ai donc cherché du matériau pour le film ou les sitcoms en la questionnant sur ce stress et nous avons dégagé les réponses ci-dessous dans lesquelles beaucoup d'entre vous se retrouveront :

Quand on est déjà de nature très timide et réservée, le fait d'être en plus malentendant n'arrange rien. On se sent vraiment diminué, avec la peur de ne pas comprendre et de déclencher des rires, voire un humour déplacé qui peut nous blesser. Et comme on n'est pas sûr d'avoir compris, on n'a pas de répondant, on ne peut pas se défendre et, dans la vie professionnelle, il arrive que certaines personnes profitent de notre faiblesse pour nous rabaisser davantage.

Effectivement, nous mettons toute notre énergie cognitive dans l'écoute et nous n'avons plus de cerveau disponible pour interagir rapidement.

Dans le cas de Jacqueline, c'est sans doute la timidité qui a créé le stress, le fait de se trouver devant des personnes étrangères, cette grande table équipée de micros...  Comme on l'a vu, le stress réduit les capacités auditives. Du coup, on stresse davantage, voire on n'écoute plus car on préférerait fuir ce genre de situation. De fait, on manque de confiance en soi, forcément !!!

Il faudrait réfléchir à ce que l'on pourrait mettre en place pour éviter les situations intimidantes car, lorsque l'on est à l'aise, on a du plaisir à échanger autour d'une table et quand on se retrouve par petits groupes.

Voilà, vous pouvez rebondir sur ce témoignage et partager une situation similaire que vous avez vécue.
avatar
Odile Colcombet

Messages : 250
Date d'inscription : 22/05/2016
Localisation : Toujours ailleurs

http://www.anne-hecdoth.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum