Réaction d'une dame entendante et deux anecdotes en cadeaux

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Réaction d'une dame entendante et deux anecdotes en cadeaux

Message par Odile Colcombet le Jeu 24 Aoû - 20:26

Voici la réaction d'une dame à un mail collectif que René Gall à envoyé à ses amis en joignant ce lien :
https://www.lamutuellegenerale.fr/le-mag-sante/senior/mal-entendre-fait-vieillir-le-cerveau.html

D'abord, elle cite une partie de l'article sauf la partie en rouge qui est d'elle :
"Pourquoi est-il si important de traiter une audition défaillante ? Parce qu'à force de mal entendre, le cerveau en vient à s'organiser différemment, ce qui contribue à accélérer son vieillissement. Un appareillage précoce [il y en a qui disent le contraire - tout comme pour les lunettes - que l'appareillage rend paresseux] permet de renouer avec les bruits de notre environnement et de stopper les transformations cérébrales.
Baisse de l'audition : un vrai handicap : Sentiment d'infériorité, fatigue, repli sur soi, isolement sont autant de facteurs qui entraînent le malentendant dans la dépression."

-------------------------------------------
Ensuite, elle donne son avis :
"Tout comme pour les autres marchandises on est littéralement envahi, agressé - surtout avec cette machine d'oppression mercantile massive qu'est ce marché mondial d'Internet ! avec tous ces conseils de santé qui ne peuvent prendre sur toi (moi) que si nous prenons peur, deviennent dépressifs, justement !
Il y avait un temps où les vieux étaient sourds, avaient la vue qui baissaient, même beaucoup, etc. et étaient tout à fait heureux et joyeux ! Quelqu'un qui est aveugle - n'a pas pour autant le cerveau VIEILLI !
Pourquoi tu aurais le cerveau vieilli ? il fonctionne tout à fait bien et tu as une très bonne mémoire, même meilleure que bons nombre de compatriotes bien entendants (...).
C'est comme pour les produits de beauté, il y a une INFLATION de tout cela. Qu'on arrête le chantage sur l'amour ! Car au fond, c'est de cela qu'il s'agit : quand t'es pas beau, quand t'as pas mis la crème l'Oréal, le rouge à lèvre Dior, le parfum Guerlain, les prothèses auditives de chez Phonak ou que sais-je, personne ne t'aime plus. C'est cela le message subliminal que diffuse la marchandise qui demande d'être achetée. Ce sont des rapports humains aliénés.

Pour toi, cher René, même si tu entends mal - mais tu comprends quand même ‼! - et à la rigueur il y a l'écrit , on t'aime quand même, au cas où tu en doutais??
Fraternellement
Eva"


René et moi en avons été tout retournés. Avec son autorisation, j'ai répondu à cette dame sur la messagerie d'AE33 :

Bonjour Madame D...,

Je ne connais pas votre âge ni votre audition. Je ne sais pas qui vous êtes si ce n'est une amie de l'un de nos adhérents qui a eu la gentillesse de me faire suivre votre réaction car nous avons besoin de témoignages pour un grand projet de film que nous allons réaliser pour mieux faire comprendre ce "vrai" handicap incompréhensible.

Je suis entièrement d'accord avec vous en ce qui concerne la société de consommation et René est fort aguerri en la matière. En revanche la question de l'appareil auditif peut faire dire quelque chose et son contraire, voire n'importe quoi.

Cependant, point besoin d'avoir fait médecine pour savoir que ce ne sont pas les oreilles qui "entendent" mais le cerveau qui décode les sons perçus par l'oreille.
Dès l’instant où l'oreille perçoit ces sons de manière déformée, le cerveau doit compenser ce qui le fatigue énormément. De là à éviter ces situations fatigantes, il n'y a qu'un pas que beaucoup de personnes âgées franchissent. Et, du coup, leur cerveau est moins stimulé, forcément...

Certains disent que l'appareillage rend "paresseux"... Eh bien, c'est tout le contraire ! Et, en plus, si l'on s'appareille trop tard, les bruits que l'on n'entendait plus deviennent alors insupportables et les appareils terminent dans un fond de tiroir...

Savez-vous que la malentendance est le handicap où le pourcentage de dépressions, voire de suicides est le plus fort ? Nous avons participé et suivi cette enquête de très près en 2012 si mes souvenirs sont bons.

Connaissez-vous la frustration de se sentir exclu de la société parce que le restaurant est trop bruyant, les gens parlent trop vite, les enfants crient trop fort, les conversations au téléphone, la pièce de théâtre, le film au cinéma, la télé et les nombreuses vidéos sur Internet sont incompréhensibles ?

Dans le temps, ce n'était pas notre époque ! René, comme vous le dites, entend mal mais il a eu l'intelligence de se faire appareiller très vite afin de pouvoir vous comprendre, participer à des débats, aller au cinéma, à son club de peinture, etc. bref tout ce qui lui permet de ne pas se désocialiser et risquer de ressentir ces sentiments négatifs qui font glisser certains sur la planche savonneuse de la dépression puis de la perte d'autonomie.
Et je peux même vous dire que René a un humour du tonnerre de dieu et la répartie rapide ! Toutefois, je l'ai déjà vu, pas triste, oh non ! mais... "absent" car nos propos étaient trop difficiles à décoder. Il est en train de changer ses appareils contre des plus puissants qui lui permettront aussi de mieux entendre sa télé et la sonnette de sa porte d'entrée. Et le bonheur de René est contagieux !

Et s'il nous envoie ce type d'informations, c'est qu'il a envie d'interpeller les personnes qui croient que c'est mieux de ne pas s'appareiller... Il relaie nos informations et celles du Bucodes Surdi-France qui ne compte que des personnes malentendantes et/ou devenues sourdes.
Toutes sont appareillées et peuvent témoigner de leur bonheur d'entendre mieux, après avoir vécu des situations dramatiques bien qu'imperceptibles pour leur entourage.

Nous serions ravis de parler de tout ceci avec vous lors de l'une de nos réunions ou cercles de conversations si René veut bien vous emmener avec lui. Vous allez découvrir un monde !

Allez, juste deux anecdotes, comme ça, juste pour rire :

- Alors que mes élèves me piégeaient à cause de ma surdité, je leur ai expliqué que c'était comme s'ils faisaient un croche-pied à un aveugle et l'un m'a répondu "Ah mais non, Madame, car ça ce serait monstrueux !".

- L'autre jour, à un repas, il y avait une vieille dame aveugle. Tout le monde était aux petits soins pour elle, et de la guider quand elle se levait, et de lui décrire ce qu'il y avait dans l'assiette. Bref, une ambiance bon enfant et sympathique. Sympathique ? Un individu semblait pourtant s'ennuyer ferme même si son visage restait souriant. Je l'ai attiré vers l'extérieur et lui ai demandé s'il entendait bien. Il m'a dit que dans le bruit, il était très gêné et ne comprenait rien aux conversations. Bref, il paraissait très heureux mais, contrairement à la vieille dame, personne ne se rendait compte qu'il était exclu (sauf moi car je connais très bien ce problème) ! Vous savez, c'est terrible ça. Je lui ai donc conseillé de s'appareiller au plus vite !

Bien à vous et au plaisir de vous rencontrer,

Odile Colcombet
Présidente AE33


Pierre remarquera que j'ai mis un P majuscule à Présidente lol! lol! lol!
avatar
Odile Colcombet

Messages : 250
Date d'inscription : 22/05/2016
Localisation : Toujours ailleurs

http://www.anne-hecdoth.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum